L’Etat voterait encore contre la rémunération de Carlos Ghosn

le 14/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Etat français, premier actionnaire de Renault, s'apprête à voter contre la rémunération de Carlos Ghosn, le PDG du constructeur automobile, lors de l'assemblée générale du groupe vendredi, indique Reuters. Le montant de sa rémunération au titre de 2017 s'élève à 7,4 millions d'euros. L'Etat,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi