Vincent Bolloré annonce son départ de la présidence de Vivendi

le 19/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Vincent Bolloré. Photo: Nicolas Tavernier/REA

Coup de théâtre à l'assemblée générale de Vivendi en fin de matinée. Vincent Bolloré, le président du conseil de surveillance du groupe de médias, a annoncé son prochain départ. Il va demander au conseil de surveillance de nommer son fils Yannick à sa place. Vincent Bolloré était président du conseil de surveillance de Vivendi depuis 2014. Le Groupe Bolloré est le premier actionnaire du groupe de médias avec environ 23% du capital.

Vincent Bolloré avait déjà démissionné de la présidence de Canal+, filiale de Vivendi, en début de semaine.

Auparavant, le groupe avait indiqué que l'idée d'une introduction en Bourse d'Universal Music Group continuait de progresser. Une étude sur l'intérêt d'une telle opération a été lancée, a indiqué le président du directoire du conglomérat français. «Nous avons lancé un travail permettant de présenter au conseil de surveillance les avantages d'une éventuelle cotation d'Universal», a déclaré Arnaud de Puyfontaine lors de l'AG de Vivendi.

Le groupe de médias avait déjà fait savoir qu'il considérait comme une option envisageable la mise en Bourse d'une participation minoritaire de son principal actif. Jusqu'à présent, ses dirigeants avaient toujours maintenu qu'aucun projet concret en ce sens n'était à l'étude. Fort du succès de offres de streaming musical, Universal est le principal moteur des résultats de Vivendi, engagé par ailleurs dans une restructuration coûteuse de sa filiale de télévision payante Canal+.

Sur le même sujet

A lire aussi