Herbert Diess est pressenti pour prendre la tête de Volkswagen 

le 10/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Herbert Diess est pressenti pour prendre la tête de Volkswagen 
(Bloomberg)

Volkswagen, qui peine à tourner la page du scandale des émissions polluantes de ses moteurs diesel, a déclaré aujourd'hui envisager le remplacement de son président du directoire Matthias Müller dans le cadre d'une refonte de sa direction. Selon Dow Jones, le premier constructeur automobile allemand pourrait choisir Herbert Diess, l'actuel patron de la marque Volkswagen. L'action Volkswagen s'est adjugé jusqu'à 4,93% cet après-midi à la Bourse de Francfort (à 172,5 euros).

La société, qui investit des milliards d'euros dans les véhicules électriques et les services de mobilité, réfléchit à mettre en place une structure d'entreprise plus souple, envisageant notamment l'entrée en Bourse de sa division de camions. Matthias Müller, 64 ans, a «montré sa volonté de contribuer aux changements», a précisé VW, ajoutant qu'une réflexion était en cours pour savoir si la nouvelle structure de direction impliquerait son remplacement.

Le contrat de Matthias Müller, qui a pris les rênes de Volkswagen une semaine après la révélation du Dieselgate en septembre 2015, court jusqu'en 2020. On ignore dans l'immédiat quand Herbert Diess, âgé de 59 ans et ancien cadre dirigeant de BMW qui a rejoint le groupe de Wolfsburg en juillet 2015, pourrait lui succéder. «Volkswagen étudie une évolution future de sa structure de direction, qui serait également associée à des changements au sein du directoire», a précisé le groupe dans un communiqué. Le conseil de surveillance de Volkswagen doit se réunir vendredi et il pourrait évoquer également les préparatifs d'une possible introduction en Bourse des activités de poids lourds.

A lire aussi