BNP Paribas relève la limite d’âge de ses dirigeants

le 06/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

BNP Paribas relève la limite d’âge de ses dirigeants
(RK)

Convoqués le 24 mai, les actionnaires de BNP Paribas sont invités à voter en assemblée générale extraordinaire le report de la limite d'âge des dirigeants du groupe. La banque française compte porter à 72 ans la limite d’âge du président du conseil d’administration en cas de dissociation des fonctions. Le conseil pourra décider «de prolonger ses fonctions jusqu’à l’issue de l’assemblée générale statuant sur les comptes de l’exercice au cours duquel il a atteint l’âge de 73 ans», précise l'avis de convocation de la banque.

Pour le directeur général de BNP Paribas, la limite d'âge serait portée à 65 ans, avec une prolongation possible jusqu’à l’issue de l’AG statuant sur les comptes de l’exercice au cours duquel il atteindrait 66 ans. Même chose pour les directeurs généraux délégués.

Dans les statuts actuels, le président «est réputé démissionnaire d’office à l’issue de l’assemblée générale statuant sur les comptes de l’exercice au cours duquel il a atteint l’âge de 68 ans», avec prolongation possible à 69 ans. Pour le directeur général, les limites d'âge sont de 63 et 64 ans.

Jean Lemierre, né le 6 juin 1950, risquait d'être rattrapé par la limite d'âge à la fin de son mandat, qui court jusqu'à l'AG 2020. Même si la mesure proposée au vote en AG n'est pas nominative, il pourrait donc en bénéficier au cas où son mandat serait renouvelé. Chez BNP Paribas, on explique que le conseil souhaite ainsi assurer la stabilité et la visibilité de la gouvernance du groupe dans une période de grandes transformations. 

Sur le même sujet

A lire aussi