La réforme de l’objet social hérisse les juristes

le 22/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La modification du Code civil n’apporterait rien et serait source d’une grave instabilité et d'insécurité juridique, craignent des avocats.

En ouvrant le débat sur l’objet social de l’entreprise, le gouvernement a ouvert la boîte de Pandore, comme l’a dit le président du Medef, Pierre Gattaz, en décembre dernier. Pour l’heure, tous les acteurs de la Place sont invités à donner leur opinion dans le cadre de la consultation sur la loi...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi