La France doit inverser la tendance en matière d’actionnariat salarié

le 08/06/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le nombre d’actionnaires salariés ne cesse de reculer faute de politique incitative. Les autres pays européens multiplient, eux, les incitations.

La France à contre-courant. Dix-huit pays européens ont des politiques de promotion et de développement de l'actionnariat salarié. Un nombre encore jamais atteint, se félicite la Fédération européenne de l'actionnariat salarié (FEAS) dans son baromètre semestriel. A l'exception de la France,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi