La France affiche de meilleurs comportements éthiques que le reste de l’Europe

le 18/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plus de trois quarts des cadres dirigeants seraient prêts à des compromissions pour la survie de l’entreprise, selon une étude EY.

Nul n’est à l’abri d’une affaire de fraude ou de corruption. Plus d’un collaborateur sur deux de grande entreprise a été confronté ou informé d’un problème de fraude ou de corruption en interne, selon la seizième édition du baromètre EY réalisé auprès de 4.100 collaborateurs dans 41 pays de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi