Selectirente brave la fronde de son deuxième actionnaire

le 31/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Lafayette Pierre demande une distribution en ligne avec le secteur et ne veut pas d’augmentation de capital dilutive. La foncière ne semble pas ouverte au dialogue.