Rexel poursuit le remaniement de son équipe dirigeante

le 22/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a débarqué sa directrice financière et directrice générale déléguée, Catherine Guillouard pour «divergence de vue» sur la nouvelle stratégie.

Rexel poursuit le remaniement de son équipe dirigeante
Rexel a décidé de ne pas nommer de nouveau directeur général délégué.
(Photo Capa Pictures/Lionel Moreau.)

Le ménage se poursuit chez Rexel. Une semaine après la présentation de son plan 2017-2018, le fournisseur d’équipements électriques et de services débarque sa directrice financière en raison d’une «divergence de vues sur la mise en œuvre de la nouvelle orientation stratégique de Rexel». Catherine Guillouard, avait rejoint le groupe en avril 2013 comme directrice financière, puis avait été nommée directrice générale déléguée en mai 2014 pour quatre ans, durée du mandat du PDG de l’époque Rudy Provoost. Ce dernier avait démissionné en juin 2016, sous la pression du marché – son plan stratégique n’ayant pas convaincu – et des fonds activistes Cevian et Parvus. Rexel était alors revenu à une gouvernance dissociée, avec Ian Meakins, comme président non exécutif et Patrice Bérard comme directeur général.

Si Catherine Guillouard avait réussi à se maintenir dans la nouvelle équipe dirigeante, les dissensions se sont révélées avec le plan 2017-2018. Rexel table sur une croissance organique de 1 à 5% en 2017, alors que le plan 2020 de Rudy Provoost de février 2016 visait une croissance interne moyenne de 1 à 2% par an, mais il ne fera pas d’acquisitions cette année et se concentrera sur les cessions, avec un objectif de 800 millions d’euros de chiffre d’affaires à céder sur 2017-2018. Rexel a précisé vouloir maintenir un dividende attrayant avec un taux de distribution d’au moins 40% et restituer l’excédent de trésorerie aux actionnaires. Le premier d’entre eux est Cevian avec 10,5% du capital.

Catherine Guillouard bénéfice d’une indemnité de départ, soumise à conditions de performance, correspondant à 24 mois de sa rémunération (fixe et variable). Au titre de sa rémunération fixe, 500.000 euros en 2016, elle devrait donc toucher 1 million d’euros. Sa part variable 2016 n’est pas encore connue. Au titre de 2015, sa part variable représentait 39% de son fixe. Par ailleurs Catherine Guillouard est liée par une clause de non-concurrence d’un maximum de 12 mois, compensée par une indemnité mensuelle correspondant à un mois de fixe, soit au plus 500.000 euros. Rexel publiera le détail des indemnités versées dans les prochaines semaines.

Rexel a décidé de ne pas nommer de nouveau directeur général délégué. Dans l’attente de la nomination du nouveau directeur financier «dans les prochaines semaines», l’intérim sera assuré par Grégoire Bertrand, actuel directeur financier Europe. Des candidatures internes et externes sont étudiées actuellement

Sur le même sujet

A lire aussi