L’Erafp met à jour sa politique de vote 2017

le 02/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Erafp pourrait réaliser 5 milliards d'euros d'investissements supplémentaires en actions.

 L’Etablissement de retraite additionnelle de la fonction publique (Erafp) a mis à jour ses lignes directrices en matière d’engagement actionnarial et sa politique de vote aux assemblées générales (AG) pour l’année 2017. Le fonds de pension public «demandera désormais à ses sociétés de gestion d’initier un dialogue avec les entreprises impliquées dans des violations avérées de standards internationaux», selon un communiqué.

Pour la saison 2017, l'Erafp demandera un reporting pays par pays pour «l'ensemble des sociétés dont le chiffre d’affaires est supérieur à 750 millions d’euros» et non plus seulement celles du secteur financier. Il porte de 35% à 40% son exigence de représentation féminine minimum au sein du conseil, et «attend de toute société faisant appel public à l’épargne un vote sur la rémunération des mandataires sociaux dirigeants».

Sur le même sujet

A lire aussi