L’enquête sur la présidente sud-coréenne touche Lotte et SK Group

le 24/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les bureaux des conglomérats sud-coréens Lotte Group, déjà visé par une perquisition en juin dans une enquête pour corruption, ainsi que SK Group et plusieurs agences gouvernementales ont été perquisitionnés aujourd'hui dans le cadre de l'enquête pour trafic d'influence qui implique la présidente...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi