La justice allemande étend son enquête au président de Volkswagen

le 07/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La justice allemande étend son enquête au président de Volkswagen
(Crédit European Union EP.)

Volkswagen (VW) a annoncé hier que le parquet allemand avait étendu son enquête sur des soupçons de manipulation de cours afin d'y inclure le président du conseil de surveillance du groupe, Hans Dieter Pötsch. Cette procédure, qui porte sur la période durant laquelle celui-ci était directeur financier du groupe, constitue le dernier épisode en date de l'affaire qui a éclaté en septembre 2015 avec l'aveu par le premier constructeur européen de la présence sur plus de 11 millions de véhicules d'un dispositif de trucage des tests anti-pollution. Le parquet de Brunswick avait annoncé en juin l'ouverture de son enquête, qui visait initialement l'ex-président du directoire Martin Winterkorn et le directeur de la marque VW, Herbert Diess, pour des soupçons de manipulation de cours liés au scandale. Le constructeur a réaffirmé sa conviction «que la direction de VW a respecté ses obligations d'information des marchés de capitaux». 

Sur le même sujet

A lire aussi