Les actionnaires familiaux de Louis Dreyfus se disputent sur la valeur du groupe

le 04/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les minoritaires peuvent vendre chaque année leurs parts à la fondation de tête Akira. Mais la transaction bloque sur le prix.

Les relations se sont tendues entre Margarita Louis-Dreyfus, l’actionnaire majoritaire de Louis Dreyfus Commodities, et les minoritaires familiaux. Selon des documents de justice consultés par le Wall Street Journal, les deux parties se disputent sur la valorisation du courtier en matières...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi