Eurazeo gagne son procès contre l’ancien patron d’Europcar

le 11/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Cour de cassation a donné raison à Eurazeo, qui avait mis fin pour faute lourde, sans droit à indemnités, aux fonctions de l'ancien directeur général d'Europcar, Philippe Guillemot, révèlent les Echos en citant un arrêt du 5 juillet. L'ex-dirigeant réclamait à l'actionnaire de contrôle du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi