Credit Suisse doit renforcer son conseil, estime un de ses actionnaires

le 13/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Credit Suisse doit renforcer son conseil, estime un de ses actionnaires
(Bloomberg)

Le directeur général de Credit Suisse Tidjane Thiam est sur la bonne voie, mais il doit revoir la composition de son conseil de surveillance après les récentes dépréciations dans ses activités de trading, estime Harris Associates, qui détient 4,2% du capital du groupe bancaire.

Selon la société d’investissement américaine, Credit Suisse a fait le bon choix en réduisant la voilure dans la banque d'investissement pour focaliser les efforts de l'établissement suisse sur la gestion de fortune. « Cette stratégie aurait dû être mise en œuvre il y a deux ou trois ans », déclare David Herro, chargé des investissements pour les actions internationales, dans un entretien publié ce matin par le journal suisse Finanz und Wirtschaft.

Pour autant, Credit Suisse a récemment été critiqué pour avoir enregistré près d'un milliard de francs de dépréciations dans les activités de trading, conséquence, selon Tidjane Thiam, de la découverte par la direction de la banque de l'ampleur des positions à l'origine des pertes subies par la division Global Markets. « Apparemment, il y avait un problème à la banque. Cela montre que le conseil de surveillance doit probablement être renforcé », estime David Herro. « Une institution financière compliquée comme Credit Suisse a besoin de gens au conseil qui comprennent les activités et fassent en sorte que de tels faux pas ne surviennent plus », ajoute-t-il.

Sur le même sujet

A lire aussi