Le patron de Telecom Italia fait les frais des désaccords avec Vivendi

le 22/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le dirigeant et son actionnaire principal divergeaient sur le sort de la filiale brésilienne et sur l'ampleur du plan de réduction des coûts.

Le départ de Marco Patuano, administrateur délégué de Telecom Italia, est la conséquence logique des tensions qui existaient depuis plusieurs mois entre le dirigeant et Vivendi, premier actionnaire de l’opérateur télécoms avec 24,9% du capital. Le groupe transalpin a confirmé hier que son patron,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi