La culture du bénéfice l'emporte sur la lutte contre la corruption

le 09/05/2016

Télécharger le document

Des efforts importants restent à faire en matière de lutte contre la corruption. Selon une étude EY réalisée en début d’année dans 62 pays, 39% des répondants considèrent que les pratiques de corruption sont largement répandues, sans amélioration depuis la dernière enquête.

Une personne sur trois affirme même avoir été directement confrontée à la corruption dans le cadre de ses fonctions.

Et c’est là que pèse un risque non négligeable, puisque près de la moitié des répondants (42%) reconnaissent être prêts à justifier un comportement non éthique pour atteindre des objectifs financiers. Au sein des directions financières, 16% des collaborateurs pourraient proposer des paiements en espèces pour conclure une affaire, 8% seraient prêts à antidater des contrats, et 7% manipuleraient les résultats financiers.

A lire aussi