Nissan veut démettre Carlos Ghosn de la présidence pour fautes graves

le 19/11/2018

Carlos Ghosn, PDG de Nissan et de Renault.
(Photo Nissan.)

Nissan a annoncé lundi avoir mené une enquête interne qui a révélé des «fautes graves» de la part de Carlos Ghosn et avoir l'intention de le démettre de ses fonctions de président et d'administrateur du constructeur automobile japonais.

La société japonaise a publié un communiqué dans lequel elle dit avoir mené une enquête interne à la suite d'un rapport rédigé par «un lanceur d'alerte».

Les conclusions de cette enquête ont montré des fautes graves de la part de Carlos Ghosn et de Greg Kelly, administrateur du groupe, a expliqué Nissan. Selon cette enquête, Carlos Ghosn n'a pas déclaré la totalité de sa rémunération aux autorités boursières et a utilisé à des fins personnelles des actifs de la société, a précisé le constructeur dans son communiqué.

Lundi matin, le quotidien Asahi Shimbun avait rapporté que Carlos Ghosn était entendu par la justice japonaise.

En fin de matinée, l'action de Renault, dont Carlos Ghosn est également PDG, perd 12,8%. Renault et Nissan sont alliés au sein de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

A lire aussi