Truffle et Sopra étrennent le co-investissement dans Particeep

le 16/02/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gestionnaire et la société de service veulent participer concrètement au développement de la fintech.

Sopra Steria
C’est la première fois que Sopra Steria sera co-investisseur d’une des participations de Truffle Capital.
(RK.)

Il y a un début à tout. Si Sopra Steria fait déjà partie des investisseurs présents dans le fonds fintech de Truffle Capital, c’est la première fois que la société sera aussi co-investisseur d’une des participations du fonds. Les deux partenaires ont investi un ticket de 2 millions d’euros, pour prendre une participation minoritaire dans Particeep. L’investissement reste certes modeste, mais outre son montant, les interactions entre les trois partenaires illustrent la manière dont les fintech peuvent s’appuyer sur des écosystèmes déjà structurés pour se développer, et cela sans perte de contrôle.

Créée en 2014, la société Particeep a comme vocation d’accompagner les banques, assurances et sociétés de gestion dans la numérisation de leurs canaux de distribution. Aujourd’hui, la société présente un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros (chiffres fin 2019) et propose aux banques des solutions leur permettant de commercialiser sur n’importe quelle plateforme web ou mobile l’ensemble de leurs produits et services. « La vente à distance des produits bancaire ou d’épargne se fait sur des terminaux web à hauteur de 12% et mobiles à 5%. Or 80% des clients finaux souhaitent bénéficier de canaux de souscription numériques », constate Steve Fogue, président et co-fondateur de Particeep, pour illustrer le potentiel de sa société.

Truffle, bien que minoritaire dans le cas de Particeep, reste très impliqué dans le développement de ses participations. La société a mis en place ce qu’elle appelle un écosystème, entre ses investisseurs institutionnels et les fintech dans lesquelles elle est investie. « Les banques et assureurs ont besoin de lancer de plus en plus de nouvelles offres. Or l’essentiel du marché n’est pas équipé pour cela et Particeep leur fournit des solutions clé en main », déclare Bernard-Louis Rogues, directeur général et co-fondateur de Truffle Capital.

De son côté, Sopra Banking Software, est un des investisseurs du fonds de Truffle, mais a décidé d’entrer également en direct dans Particeep. «Dans ce cas, nous avons mêlé une approche industrielle et une approche de corporate venture. Nous développons, pour nos clients banques ou assurances, des plates-formes leur permettant d’intégrer des offres telles que celles de Particeep. Investir en direct dans la société constitue aussi une bonne manière de prouver à nos clients que nous avons pérennisé nos relations avec la fintech », explique Guillaume Blot, chief digital & innovation officer de Sopra Banking Software.

A lire aussi