Le Covid-19 risque de faire le tri parmi les fintech

le 25/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon une étude, les néobanques, robo-advisors et plates-formes de prêts seraient plus menacés que le secteur des paiements ou les insurtech.

Les fintech sont-elles suffisamment armées en cas de crise économique ? Une chose est sûre : elles restent moins robustes que le secteur financier traditionnel, et certaines s'en sortiront mieux que d'autres. C'est ce qui ressort d'un rapport publié récemment par le courtier Rosenblatt Securities...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi