La technologie blockchain de Setl obtient un agrément de l’AMF

le 24/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une société utilisant la technologie blockchain de la fintech britannique a obtenu un agrément de l’AMF pour opérer en tant que dépositaire central de titres.

C’est une avancée concrète pour la fintech britannique Setl, spécialisée dans l’infrastructure de règlement et de paiement institutionnels multidevises et multi-actifs. Une société utilisant sa technologie basée sur la blockchain vient d’obtenir l’agrément de l’AMF et de la Banque de France pour...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi