La Place de Paris travaille à la création d’un fonds franco-émirati dédié aux fintech

le 28/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Finance Innovation espère un closing de ce fonds fin 2018 ou début 2019.

la French Tech
Ce partenariat devrait permettre aux entreprises de la French Tech de s'exporter aux Emirats, et inversement.
(DR.)

La Place financière de Paris est déterminée à accélérer l'internationalisation des fintech. A l’occasion de la septième édition du forum Fintech Community, mercredi, le pôle de compétitivité Finance Innovation a annoncé un partenariat avec le Dubaï International Financial Center, la zone financière franche de la première ville des Emirats arabes unis. «Ce partenariat nous permet de nous rapprocher du Proche et du Moyen-Orient, où il existe une forte demande pour l'expertise des fintech françaises, en particulier dans les paiements et l'intelligence artificielle», explique à L’Agefi Cyril Armange, directeur des partenariats et de la communication de Finance Innovation.

Cet accord vise notamment à permettre aux fintech françaises et émiraties de s'exporter dans chacun des deux pays, et de lever des capitaux. «A cet effet, nous travaillons sur la constitution d’un fonds franco-émirati dont nous espérons annoncer le closing en fin d'année ou début 2019», indique Cyril Armange. L'objectif est de doter ce fonds d’investissement de 200 millions à 250 millions d’euros, selon une source proche du dossier. Quant à la gestion de ce fonds, elle «sera bipartite : nous travaillons sur le projet et rien n’a été arrêté», ajoute Cyril Armange. Pour le moment en tout cas, «nous ne sommes pas impliqués dans ce projet», réagit Bpifrance, qui s’était associée au fonds souverain d’Abou Dhabi en novembre pour miser jusqu’à 500 millions d’euros dans des entreprises de la French Tech. De son côté, CDC International Capital, le bras armé de la Caisse des dépôts pour investir au côté des fonds souverains étrangers, ne fait pas de commentaires. 

Toujours dans cette optique d’aide à l’internationalisation des fintech, le pôle de compétitivité de la Place de Paris a dévoilé mercredi un partenariat avec l’Association espagnole des fintech et assurtech (AEFI). «Le partenariat avec l'Espagne permettra par exemple à une fintech française qui souhaite s'installer dans ce pays d'être accueillie par un correspondant local. Cet accord nous ouvre en outre les portes de l'Amérique du Sud, une région très innovante. De la même façon, notre partenariat avec Kigali, au Rwanda, constitue une clé d'entrée dans l'Union africaine», décrypte Jean-Hervé Lorenzi, président de Finance Innovation. Le pôle de compétitivité compte désormais une quinzaine de partenariats internationaux dans le domaine des fintech, en Europe et au Moyen-Orient, ainsi qu’en Afrique et en Amérique du Nord.

Sur le même sujet

A lire aussi