Faux départ pour la fintech CivilisedBank

le 09/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Faux départ pour la fintech CivilisedBank
(Fotolia)

CivilisedBank, une néo-banque britannique, a annoncé vendredi qu'elle abandonnait provisoirement sa licence bancaire faute d'avoir pu développer dans les temps son offre. La fintech avait obtenu en mai dernier une licence de la part de la Prudential Regulation Authority (PRA), mais celle-ci peut la retirer au bout de 12 mois si elle n'a constaté aucun démarrage d'activité. Soutenue par le fonds Warwick Capital Partners, CivilisedBank a indiqué qu'elle souhaitait prendre le temps de finir ses développements informatiques plutôt que de lancer une offre défaillante.

A lire aussi