La fintech Morning devient cliente d’Arkéa Banking Services

le 21/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de la Banque Edel a choisi Arkéa pour gérer la transmission sur le système de place de ses opérations de virements et prélèvements.

La fintech Morning devient cliente d’Arkéa Banking Services
(Fotolia)

Le portefeuille client d’Arkéa Banking Services (ABS) s’enrichit d’une nouvelle ligne. La filiale d’Arkéa dédiée aux prestations bancaires en marque blanche a annoncé hier avoir été choisie par la fintech Morning, filiale à 79 % depuis mars 2017 de la Banque Edel, elle-même filiale du groupe E. Leclerc, pour opérer ses flux interbancaires. L’opération permettra à Morning de se consacrer au développement de ses offres BtoC et BtoB de cagnottes et de cartes bancaires.

«En tant que chef de file, ABS opérera la transmission sur le système de place des opérations de virements et prélèvements de Morning», explique Christophe Bitner, le président du directoire de la filiale. «Notre positionnement de prestataire de services nous permet aujourd’hui de cibler spécifiquement les fintech. Ces dernières ne disposent ni de l’agrément ni de la volumétrie suffisante pour adhérer au système de place en tant qu’adhérent de premier rang.»

Sauvée de la faillite par la Banque Edel après une interdiction d’exercer prononcée par l’ACPR, Morning avait développé ce projet avec ABS depuis plusieurs mois. Le nouvel actionnaire a finalement fait le choix de s’appuyer sur le travail effectué.

Créée en 2010, ABS est spécialiste des services en marque blanche dans la banque de détail. Dans le cadre de l’apparition de nouveaux acteurs comme les fintech et les néobanques, le groupe a enregistré une activité très dynamique ces dernières années. «Nous traitons aujourd’hui plusieurs centaines de millions de transactions pour une trentaine de clients fintech européens et établissements bancaires, qui ne disposent pas des ressources pour 'processer' ces opérations eux-mêmes. Cette volumétrie a connu une croissance à deux chiffres l’an dernier», note Christophe Bitner. La société compte aujourd’hui une centaine de collaborateurs pour un peu plus de 30 millions d’euros de produit net bancaire.

Comptant parmi ses clients Système U, Allianz Banque, La Banque Postale, Adyen, Brink’s France ou encore RCI Banque, PSA Finance et SlimPay, Arkéa aurait en revanche connu un revers avec Oney, la filiale bancaire du groupe Auchan. Le GIE Armoney matérialisant le partenariat en monétique aurait été dissous et l’accord avec Auchan enterré, de sources bien informées. ABS arrêtera par ailleurs courant 2018 la compensation MasterCard de la carte Nickel, rachetée l’an dernier par BNP Paribas.

Sur le même sujet

A lire aussi