La banque N26 se lance dans le crédit conso en France

le 12/12/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

N26 devient la première néobanque mobile à proposer du crédit à la consommation en France, en intégrant l’offre de Younited Credit.

néobanque N26
N26 permettra à ses utilisateurs français d’obtenir un prêt depuis leur application mobile.
(Photo N26.)

Deux fintech renommées sur leur métier ont décidé de s’associer. La néobanque mobile Number26 (N26) et la plate-forme de crédit à la consommation par financement participatif Younited Credit ont annoncé hier soir un partenariat technologique. Les utilisateurs de N26 en France peuvent désormais souscrire à un crédit depuis leur application mobile, avec une signature électronique. Les prêts, octroyés par Younited Credit, vont de 1.000 à 40.000 euros, sur des durées de 24 à 72 mois. La réponse définitive est donnée en 24 heures ouvrées «contre 48 à 72 heures de moyenne pour le marché, souligne Geoffroy Guigou, cofondateur et directeur général de Younited Credit. Et nos taux sont imbattables pour les crédits de 3.000 euros». Younited Credit rétrocédera à N26 la moitié des frais de dossiers inclus dans le TAEG (taux annuel effectif global) des prêts.

Ambitions
européennes

En Allemagne, N26 offre déjà des crédits sans partenaire, grâce à l’existence d’un fichier positif, interdit en France. Dans l’Hexagone, la banque mobile a donc souhaité profiter «de l’expertise construite depuis six ans par Younited Credit, et de son modèle technologique», explique Jérémie Rosselli, le responsable des activités françaises de N26. N26 devient ainsi la première néobanque mobile à proposer du crédit à la consommation en France. Elle souhaite continuer d’élargir son offre, ici comme ailleurs. «Nous commençons par la France, mais nos ambitions sont européennes», soulignent d'ailleurs les deux entrepreneurs. N26 est présente dans 17 pays, Younited Credit dans 5.

Cette dernière devient la première plate-forme de prêts agréée en Europe à donner un accès complet à ses technologies de crédit, via des interfaces de programmation (API), dans le cadre d’un partenariat. Et l’intégration dans une néobanque change la donne. D’ordinaire, Younited Credit se basait sur du déclaratif, et demandait aux emprunteurs leurs relevés de comptes et de salaires. Ici, elle accède à ces données directement. Les deux start-up ont travaillé avec un agrégateur en marque blanche, au nom tenu secret, afin de se connecter directement aux comptes de la banque principale des clients s’il ne s’agit pas de N26. L’expérience a inspiré Younited Credit, qui continuera à travailler avec un agrégateur pour optimiser ses processus. Elle discute aussi avec des acteurs traditionnels intéressés par cet accès à son offre en API.

Sur le même sujet

A lire aussi