Les assureurs français s’échangent leurs informations par blockchain

le 10/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La technologie permet d’optimiser l’échange d’informations, lors des résiliations de contrats notamment.

Quatorze des vingt-six assureurs représentés à la commission numérique de la Fédération française de l’assurance (FFA) ont testé la blockchain pour échanger des données sécurisées dans le cadre de la résiliation d’assurances habitation et automobile avec la loi Hamon. Le projet, rendu public hier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi