L’AMF veut se pencher sur les robo-advisors

le 21/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le président du gendarme boursier s'est dit soucieux que les robo-advisors ne soient pas biaisés en faveur de la souscription de certains produits.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) veut se pencher sur le développement des conseillers automatiques (robo-advisors) pour veiller à la bonne protection des épargnants alors que l’éducation financière de ces derniers reste limitée....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi