Vers la titrisation d’actifs traditionnels sous des ’security tokens’

le 28/02/2019 L'AGEFI Hebdo

Vers la titrisation d’actifs traditionnels sous des ’security tokens’

Je viens du monde traditionnel de la finance : j’ai travaillé en salle de marché pendant huit ans à structurer des dérivés actions, donc j’utilisais de la donnée au quotidien. Je comprends l’importance de la donnée financière. Dans l’univers de la blockchain, cette donnée est très difficile à récupérer car il n’y a pas de standardisation, c’est ce problème-là qu’on résout. Kaiko est un distributeur de données de marchés dans l’univers des actifs de la blockchain : nous sommes connectés à toutes les places de marché sur lesquelles s’échangent, s’achètent ou se vendent des monnaies digitales.

Mais il y a un vrai changement en termes de marché adressable, dans le sens où, jusqu’à aujourd’hui, le marché était plutôt retail : il n’avait pas encore attiré les investisseurs institutionnels. Cet intérêt est en train de se développer avec la titrisation des actifs traditionnels sous des security tokens, qui constituent un nouveau type de véhicules d’investissement utilisant la blockchain pour présenter toutes les qualités qu’on connaît aux actifs de la blockchain. Les investisseurs institutionnels commencent ainsi à s’intéresser à cet écosystème qui permettra la détention d’actifs traditionnels via un nouveau type de véhicule d’investissement.

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi