Eric Leandri, cofondateur et PGD de Qwant

Qwant va plus loin que le règlement sur la protection des données

le 05/04/2018 L'AGEFI Hebdo

Qwant va plus loin que le règlement sur la protection des données

Depuis 2011, notre moteur de recherche respecte la vie privée de ses utilisateurs*. Nous ne prenons les données de personne, donc nous allons beaucoup plus loin que ce que le RGPD (règlement général sur la protection des données, NDLR) demande. Ce que l’on cherche depuis des années, c’est à prendre en compte les spécificités européennes sur le droit des citoyens à protéger leur vie privée. L’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme est très important pour nous : c’est au cœur de ce que l’on fait toute la journée. D’ailleurs, puisque tout le monde va devoir faire attention aux données des utilisateurs, est-ce que notre moteur de recherche, Qwant, aura toujours de l’intérêt ? Je peux répondre simplement : au 1er juin, Qwant fonctionnera parfaitement. Pour les autres, vous verrez en fonction des sanctions futures. Avec l’entrée en vigueur du RGPD, les applications de paiement mobile poseront la question de la protection des données de leurs utilisateurs. Par exemple, l’application de paiement Google Pay est gratuite, mais le moteur de recherche prend toute les données des utilisateurs. La question est de savoir si une banque qui est soumise au RGDP doit pousser ses utilisateurs à utiliser un système dont les données vont partir. De notre côté, nous allons lancer d’ici au mois de mai l’application de paiement mobile Qwant Pay qui protégera les données de ses utilisateurs.

Eric Leandri, cofondateur et PGD de Qwant (vidéo enregistrée le 20/03/18)

*Qwant annonce ne pas tracer ses utilisateurs afin de garantir leur vie privée et se veut neutre dans l'affichage des résultats.
 

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi