Les investissements dans les fintech sont en hausse cette année grâce à l’Asie

le 05/12/2018

2018 marque un record pour les investissements dans les fintech qui ont atteint 27,5 milliards de dollars sur les six premiers mois, notamment grâce à l’Asie.

State of Fintech 2018 report
Télécharger le document

L’année 2018 est un bon millésime pour les fintech. Les investissements sur la première moitié de l’année se sont portés à 27,5 milliards de dollars, dépassant le total de 2017 qui s’est établi à 20,5 milliards, selon une note du Boston Consulting Group (BCG), publiée ce lundi. Une des raisons de ce bond est la levée de fonds de 14 milliards de dollars en juin du chinois Ant Financial, filiale du géant Alibaba, qui gère le service de paiement Alipay. Elle représente 70% du montant total des investissements sur la période, même si la tendance globale reste à la hausse. BCG remarque, en effet, une «consolidation des investissements sur les levées de fonds les plus importantes». En 2017 et 2018, les dix plus grandes levées de capitaux ont attiré plus de 17 milliards de dollars, soit 40% des investissements totaux sur cette période.

D’une manière générale, la croissance est portée par les géants des nouvelles technologies issus de la région Asie Pacifique, tandis que le nombre de fonds dédiés aux fintech aux États-Unis décline pour la troisième année consécutive. Ils représentent, en effet, 18% du total début 2018 contre 71% pour l’Asie-Pacifique. L’Europe, de son côté, reste stable. Concernant l’univers d’investisseurs, les banques dominent même si le BCG constate une diversification avec la présence de fonds de capital risque, de fonds corporates et d’investisseurs individuels. Sur les 18 derniers mois, une dizaine de transactions ont eu lieu pour les banques les plus actives, notamment, dans la banque de détail, la gestion d’actifs et les services bancaires aux PME.

Les fintech, de leur côté, s’illustrent par leur maturité avec une plus grande part de levées de fonds correspondant à des séries C et au-delà. Elles représentent 65% du total des fonds reçus contre un tiers seulement il y a cinq ans. Par ailleurs, les start-up dédiées aux activités de banque de détail, y compris les activités de paiement, continuent d’attirer une part importante des investissements, qui se concentrent aussi sur l’intelligence artificielle. Huit des dix fintech les plus financées sont ainsi portées par l’IA. La blockchain attire aussi les capitaux avec des fintech comme Circle et Coinbase, faisant partie du top 100 des fintech les plus financées. Enfin, les initial coin offering (ICO) commencent à avoir un poids significatif dans les levées de fonds, selon BCG. Elles correspondent à 24% des investissements, soit 6,6 milliards de dollars en 2018 contre 1,7 milliard en 2017. «Cette tendance générale à la hausse devrait se confirmer en 2019», d’après le cabinet de conseil.

State of Fintech 2018 report
Source :
BCG
Date :
septembre 2018
Langue :
Anglais
Pages :
14

A lire aussi