Dossier

TTF, la taxe qui fait peur

TTF, la taxe qui fait peur

La taxe sur les transactions financières (TTF) suscite de fortes divergences en Europe. Dix Etats de l'Union se sont néanmoins engagés à mettre en oeuvre ce projet dans le cadre d'une coopération renforcée, espérant trouver un accord au mois de décembre, sans pour autant avoir beaucoup avancé sur le montant de la taxe ainsi que sur une définition claire de son assiette. Celle-ci concernerait les actions ainsi qu'une partie des produits dérivés.

Dans le même temps, les députés français ont pris l'initiative d'augmenter la TTF française via un amendement au projet de budget 2017, une manière de donner à la France "une position de chef de file au niveau européen". Les transactions seraient taxées à 0,3% et les échanges intra-day (débouclés dans la même journée) seraient concernés. Cette initiative a suscité une levée de boucliers, le milieu financier fustigeant une décision absurde à l’heure où la place de Paris tente de devenir plus attractive après le Brexit.