L’aversion au risque affecte le marché du crédit

le 29/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le primaire a été moins soutenu, mais la principale victime est le high yield.

Courbe des taux
Le high yield américain est repassé en performance négative sur 2020 après avoir perdu 1,75% en septembre.
(photo Pixabay.)
Le regain d’aversion pour le risque, qui a fait flancher ces dernières semaines des indices actions, semble se propager au marché obligataire crédit. Et cela se ressent sur le marché primaire. Même si plusieurs émetteurs (Adidas pour un sustainability bond, Campari ou Volvo Cars pour son premier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi