Le high yield porte toujours les stigmates de la crise

le 21/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La classe d’actifs reste en négatif depuis le début de l’année avec des spreads toujours très écartés sur les émetteurs les plus risqués.

Le marché obligataire crédit euro a effacé en quelques mois sa chute vertigineuse de février-mars, grâce essentiellement au soutien massif des banques centrales. Résultat, les spreads ont regagné 80% de leur écartement et se situent non loin de leurs niveaux d’avant la crise. Toutefois, si les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi