Uber cherche à réduire sa participation au capital de Didi Chuxing

le 18/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe californien de VTC pourrait se désengager de son homologue chinois au bénéfice du japonais SoftBank, leur actionnaire commun.

Afin d’accroître sa flexibilité financière, Uber souhaite poursuivre la cession de ses participations minoritaires en se recentrant ainsi sur un nombre plus restreint de pays. Après avoir conclu la vente de son activité de fret routier en Europe et s’être en partie désengagé du russe Yandex, le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi