Les primes de risque sur les taux périphériques retombent vers leurs plus bas

le 13/08/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les spreads espagnols, portugais ou italiens ne manquent pas de soutiens, entre les achats d'actifs de la BCE et le plan de relance européen.

La Banque centrale européenne à Francfort.
La Banque centrale européenne est restée très active en juin et juillet sur les dettes périphériques.
(© EU-ECB)
Les rendements des dettes italienne, grecque, espagnole et portugaise ont poursuivi leur resserrement face au Bund. A 147 points de base (pb), le spread italien à 10 ans retrouve des plus bas d’il y a près d’un an. Le spread espagnol redescend à 75 pb, celui du Portugal à 78 pb et celui de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi