Les prévisions de PIB des institutions doivent être relativisées

le 03/08/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Elles peuvent simplement refléter un retard de mise à jour des données, sans augurer une dégradation accrue de la situation.

Les économistes ont fini par s’y faire. Au cours de la semaine dernière, les records à la baisse concernant les premières estimations d’évolution trimestrielle des produits intérieurs bruts se sont accumulés. L’Allemagne et les Etats-Unis ont ouvert le bal, suivis par la France et la zone euro. A...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi