Le London Stock Exchange cherche à sécuriser son acquisition de Refinitiv

le 03/08/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le LSE envisage de vendre tout ou partie de ses parts dans la bourse de Milan pour amadouer les autorités antitrust, maintenant que les Etats-Unis ont donné leur feu vert.

London stock Exchange
La bourse de Londres espère finaliser l’achat de Refinitiv à la fin de cette année ou début 2021.
(Crédit European Union)
Le London Stock Exchange Group (LSEG) veut prouver ses bonnes intentions. Le groupe a annoncé vendredi, lors de la présentation de ses résultats semestriels, qu’il pourrait céder sa plate-forme de trading obligataire MTS en Italie, voire qu’il pourrait se séparer totalement de Borsa Italiana...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi