ArcelorMittal lance une augmentation de capital de 2 milliards de dollars

le 11/05/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

aciérie en Pologne
(© EU EC Bartosz Siedlik)

ArcelorMittal repasse par la case fonds propres. Le sidérurgiste a annoncé lundi après-midi son intention d'émettre des actions et des obligations convertibles en actions (mandatory) pour un montant total prévu d'environ 2 milliards de dollars, équitablement réparti entre actions et convertibles. Il s'agit d'une « mesure proactive visant à accélérer l'atteinte de l'objectif d'endettement net de 7 milliards de dollars », a indiqué le groupe dans un communiqué. Pour soulager son bilan, ArcelorMittal avait déjà eu recours à ce type d'opérations en 2009 et en 2013.

La position de liquidité d'ArcelorMittal s'élevait à environ 10 milliards de dollars au 31 mars 2020, depuis complétée par une nouvelle facilité de crédit de 3 milliards de dollars. Vendredi, Moody's avait dégradé la note de crédit du groupe à Ba1, l'envoyant en catégorie spéculative (junk). S&P a en revanche maintenu sa note BBB-.

« Compte tenu des circonstances actuelles exceptionnelles, il est pertinent d'accélérer encore la réalisation de notre objectif d'endettement afin de nous assurer que l'entreprise soit pleinement résistante à toutes les conditions du marché et puisse se concentrer sur l'exécution de notre stratégie à long terme », a commenté Lakshmi Mittal, le PDG d'ArcelorMittal.

La famille Mittal s’est engagée à souscrire à hauteur de 200 millions de dollars à la levée de fonds.

Les obligations convertibles arriveront à échéance dans 3 ans. Elles paieront un coupon annuel compris entre 5,25% and 5,75%. Le prix de conversion fera ressortir une prime de 115% à 120% par rapport au cours de référence. Les conditions définitives de l'opération seront arrêtées après la clôture de la Bourse américaine.

L'opération est dirigée par BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, Goldman Sachs, JPMorgan et la Société Générale.

Sur le même sujet

A lire aussi