Nissan cherche à desserrer sa contrainte financière

le 10/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe automobile sollicite une ligne de crédit d’environ 4,2 milliards d’euros pour contrer l’impact d’un recul durable de la demande.

Le plongeon des ventes provoqué par la pandémie de coronavirus fait peser une lourde menace sur Nissan. Selon plusieurs sources concordantes, le groupe automobile nippon a sollicité plusieurs grandes banques japonaises pour obtenir une ligne de crédit syndiqué pouvant atteindre 500 milliards de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi