L’industrie du LBO obtient le feu vert du gouvernement sur les dividendes intra-groupes

le 03/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Seules les entreprises françaises de plus de 5 000 salariés ou affichant un chiffre d’affaires consolidé de plus de 1,5 milliard d’euros sont concernées.

Le private equity tricolore peut souffler. Une note du gouvernement datée du 2 avril a désamorcé l’inquiétude grandissante de la profession au sujet d’un possible encadrement des versements de dividendes. Tout d’abord en précisant que seules les grandes entreprises ayant pris la décision de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi