La qualité des émissions obligataires d’entreprises se détériore

le 18/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La qualité des émissions obligataires d’entreprises se détériore
(Crédit Fotolia.)

Les émissions d'obligations d'entreprise ont retrouvé l’an dernier leur plus haut niveau historique, selon l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Les entreprises non-financières ont émis l'an dernier un total de 2.100 milliards de dollars (1.940 milliards d'euros) d'obligations, un niveau équivalent au record de 2016, indique l’OCDE dans un rapport. L'encours global de la dette obligataire des entreprises s’élevait à 13.500 milliards de dollars fin 2019, un niveau record et plus de deux fois celui de la fin 2008, constate l’OCDE.

Cette hausse s'est accompagnée d'une dégradation de leur qualité et donc d'une augmentation des risques potentiels en cas de retournement conjoncturel. La part des titres notés BBB, la tranche la plus basse de l’investment grade, représentait 51% de l'ensemble des émissions, contre 39% seulement sur 2000-2007. Les titres high yield 25% des émissions contre environ 20% sur les années précédentes depuis 2010.

Sur le même sujet

A lire aussi