Pékin injecte de l’argent frais pour soutenir son économie

le 03/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Alors que les Bourses chinoises réouvrent lundi, la banque centrale injecte 156 milliards d'euros.

Frontières terrestres fermées, liaisons aériennes suspendues, villes-fantômes, salariés en congés forcés... La Chine a été placée en quasi-quarantaine, en pleine épidémie de coronavirus, qui a provoqué dans le pays  plus de 350 décès en une dizaine de jours.  ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi