L’ACPR se veut rassurante sur la capitalisation des assureurs vie français

le 04/12/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR)
(Photo Pierre Chiquelin.)

A la suite des diverses opérations de recapitalisation des assureurs vie observées ces derniers mois, Bernard Delas, vice-pésident de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), a tenu à préciser, lors de l’ouverture d'une conférence organisée aujourd'hui par le pôle commun de l’AMF et de l’ACPR, que «le niveau de capitalisation du secteur est adéquat et prudent».

Le taux de couverture du capital de solvabilité (SCR) des assureurs est passé de 240% au 31 décembre 2018 à 214 % à la fin de mois de septembre 2019. En neuf mois, il a donc baissé de 26 points de base, et cette baisse a été encore plus marquée dans le secteur de l’assurance vie, à -30 points de base pendant la période. Depuis l’entrée en vigueur de Solvabilité 2, les ratios prudentiels du secteur de l’assurance se révèlent donc très sensibles à l’évolution des marchés d’actions ou de taux, mais «il s’agit d’indicateurs avancés», souligne Bernard Delas, qui estime qu’il ne faut pas s’inquiéter du fait que certains assureurs renforcent leurs capitaux propres.

D’ailleurs, pour confirmer ces propos, certains observateurs estiment que «les recapitalisations des assureurs vie sont parfois la conséquence des dividendes extrêmement élevés qu’ils versent à leur maison mère. Sans ces dividendes versés, ils pourraient tout à fait autofinancer leurs besoins en capitaux».

Sur le même sujet

A lire aussi