Les pertes d’un trader sur le pétrole ternissent l’image de Mitsubishi

le 23/09/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le courtier japonais a découvert 320 millions de dollars de pertes provoquées par des transactions non autorisées sur des dérivés de pétrole.

Mitsubishi se serait bien passé de cette distinction. Le plus grand courtier japonais rejoint la liste des institutions financières victimes de lourdes pertes provoquées par un de leurs traders. La banque a révélé vendredi que l’un de ses courtiers travaillant dans sa division Petro-Diamond...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi