Les profits de Rothschild & Co chutent de 24% au premier semestre

le 17/09/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Bureaux de Rothschild & Co, avenue de Messine à Paris.
(Bloomberg.)

Rothschild & Co a publié mardi soir un résultat net part du groupe hors exceptionnels de 124 millions d’euros au premier semestre, en baisse de 24% sur un an. Les revenus du groupe de conseil financier et banque privée ont diminué de 11% sur la période, à 898 millions d’euros, tout comme les charges également en recul de 11%.

« Etant donné l’année record qu’a été pour nous 2018, nous nous réjouissons d’afficher des résultats aussi solides dans une conjoncture de marché moins favorable, preuve de la résilience de notre stratégie », commente Alexandre de Rothschild, président exécutif cité dans un communiqué. « Nous sommes confiants dans notre capacité à générer des résultats solides pour l’ensemble de l’année 2019 même s’ils ne pourront rivaliser avec ceux de 2018 », ajoute le dirigeant.

Après un premier trimestre en progression, avec des revenus en hausse de 6% sur un an, Rothschild & Co a vu son activité reculer de 23% au deuxième trimestre. Si le pôle de banque privée et de gestion d’actifs est resté stable sur un an, les métiers de conseil financier ont chuté de 33% au deuxième trimestre.

« Les revenus trimestriels sont volatils dans le conseil financier, en fonction de la taille des deals bouclés, et 2019 suit une année record pour Rothschild & Co en 2018 », déclare à L’Agefi François Pérol, managing partner chez Rothschild & Co. Dans un marché du M&A en baisse, notre activité se maintient à un niveau très satisfaisant, en ligne avec 2017, et nous prévoyons un niveau d’activité similaire au deuxième semestre. Nous restons premier en Europe en nombre d’opérations de fusions-acquisitions conseillées et deuxième dans le monde, selon Refinitiv».

Sur le même sujet

A lire aussi