L’Argentine a fait des dégâts chez certains gérants

le 16/08/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plusieurs fonds, dont Templeton, ont essuyé de lourdes pertes à la suite des primaires électorales du week-end dernier.

Miser sur les actifs argentins
Plusieurs fonds qui misaient sur le redressement de l’Argentine depuis quelques mois ont perdu gros.
(photo Pixabay.)
La lourde défaite le week-end dernier du président argentin Mauricio Macri lors de primaires n’avait pas été anticipée par de nombreux investisseurs. La chute de la valeur des obligations qui a suivi la victoire du candidat Alberto Fernandez a provoqué d’importants dégâts. La dette libellée en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi