Oddo BHF lorgnerait les métaux non ferreux OTC de la Société Générale

le 05/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Oddo BHF lorgnerait les métaux non ferreux OTC de la Société Générale
(Le siège d’Oddo BHF / boulevard de la Madeleine à Paris.)

Suite à l’annonce faite en avril dernier de l’arrêt de ses activités de gré à gré en matières premières, Société Générale aurait mis aux enchères ses positions restantes en portefeuille. La banque était active dans les matières premières agricoles, les métaux de base et, dans une moindre mesure, dans l’énergie et les transactions physiques sur le gaz. Sur les métaux non ferreux, un acteur inattendu se serait porté candidat, la banque franco-allemande Oddo BHF. Elle exerce déjà depuis dix ans une activité physique en négoce de métaux de métaux non ferreux (aluminium, cuivre, zinc, étain…), regroupée dans Oddo BHF Metals. L’ensemble représentait 1 milliard d’euros de revenus selon les derniers chiffres disponibles, fin 2017.

La banque compléterait ainsi son volant d’activité avec des opérations de couverture OTC jusqu’à cinq ans. Elle réfléchirait aussi à intégrer une partie des équipes de la Société Générale concernant cette activité en métaux. Ni le vendeur ni l’acquéreur potentiel n’ont souhaité commenter ces informations.

Si l’opération rapportée par des acteurs du marché aboutissait, elle permettrait de garder en Europe continentale des compétences dans un domaine où les Anglo-saxons occupent toujours plus de terrain. Les opérations mises en vente par la Société Générale intéresseraient des banques anglo-saxonnes.

Récemment, David Cohen, responsable des matières premières agricoles chez Société Générale CIB jusqu’à il y a deux mois, a rejoint Marex Commodities.

Sur le même sujet

A lire aussi