La fin de l’équivalence boursière incite une première société suisse à se coter en Allemagne

le 28/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La fin de l’équivalence boursière décidée par l’Union européenne (UE) envers la Suisse, qui a poussé cette dernière à interdire la négociation des actions suisses via des plates-formes et intermédiaires uniquement agréés en Europe à partir du 1er juillet, a amené Newron Pharmaceuticals SpA, une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi