UBS se résout à écarter son chef économiste

le 14/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Entrée du siège d’UBS à Bâle en Suisse.
(Siège d’UBS à Bâle. Photo UBS.)

UBS a cédé à la pression chinoise. La banque suisse a décidé vendredi de placer en congé sans solde Paul Donovan, chef économiste monde depuis 2016 au sein de la division gestion de fortune, dont les propos ont déclenché depuis 24 heures une polémique en Chine.

Dans le cadre d'un podcast sur l'inflation, Paul Donovan a déclaré mercredi que les prix à la consommation avaient grimpé essentiellement en raison de l'épidémie de peste porcine qui sévit dans le pays. «Est-ce important? C'est important si vous êtes un porc chinois ['a Chinese pig']. C'est important si vous aimez manger du porc en Chine», a-t-il déclaré.

Ces propos tenus sur le vif ont provoqué un tollé en Chine, certains les percevant comme de nature raciste. «Nous présentons nos excuses sans réserve pour tout malentendu causé par ces propos innocents de Paul Donovan, avait d'abord réagi UBS. Nous avons retiré ce commentaire audio. Pour clarifier ses propos, ce commentaire faisait référence à l'inflation et à l'augmentation des prix à la consommation en Chine, qui ont été soutenues par la hausse des prix du porc.» L'économiste avait également présenté ses excuses.

Celles-ci n'ont pas suffi. Vendredi, le courtier Haitong International Securities avait annoncé qu'il ne travaillerait plus dans l'immédiat avec UBS. Le marché chinois est clé pour UBS, où la banque bénéficie d'une présence ancienne.

Sur le même sujet

A lire aussi