Le calcul de l’Eonia est fixé pour la période de transition sur les taux de référence

le 04/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les professionnels et la BCE sont tombés d’accord sur un écart fixe de 8,5 pb avec le nouveau taux interbancaire au jour le jour en Europe.

Le calcul de l’Eonia est fixé pour la période de transition sur les taux de référence
Le spread €STR-Eonia sera fixé à 8,5 pb.
(DR.)

A partir du 2 octobre, les nouveaux contrats de financement et/ou de couverture seront libellés en Europe selon un nouveau taux de référence interbancaire, l’€STR, tandis que les anciens contrats pourront garder, jusqu’à fin 2021, la référence à l’Eonia, qui deviendra cependant une fonction du nouveau taux au jour le jour : €STR plus un spread. Ce spread, jusque-là estimé autour de 9 points de base (pb) au vu des données régulièrement publiées sur le pré-€STR par la Banque centrale européenne (BCE), sera fixé à 8,5 pb au-dessus de l'€STR, a déclaré cette dernière.

L’European Money Market Institute (EMMI) a publié vendredi les conclusions de sa consultation sur la nouvelle méthode de calcul de l’Eonia proposée par le groupe de travail de la BCE, et ces conclusions, à partir des réponses de 58 institutions financières, vont dans le même sens d’un écart fixe entre les deux taux, et non pas flottant au gré des contributions bancaires qui auraient alors dû être doublées pendant toute la période de transition. «L'écart entre pré-€STR et Eonia est jusqu'à présent resté assez stable, justifie Luca Cazzulani, directeur délégué de la stratégie Fixed income chez UniCredit. Les investisseurs continueront en attendant de disposer de données sur le pré-€STR pour calculer un niveau cible pour la nouvelle référence Eonia à la fin de chaque période de maintenance, les 11 juin, 30 juillet et 17 septembre.» A partir du 2 octobre et jusqu’au 3 janvier 2022, le rendement de l’Eonia nouvelle formule sera donc publié par l’EMMI selon cette méthode tous les jours ouvrables sur les marchés.

Un autre point portait sur l'heure de publication : le groupe de travail recommandait plutôt 11h, contre actuellement 19h, du fait d’un grand nombre de données à agréger en provenance des banques pour calculer le nouveau taux €STR ; l’EMMI a retenu 9h15, ce qui reviendra aussi à refléter le marché de la veille, et non du jour. «C’est aussi grâce à ce plus grand nombre de données que le taux €STR, et donc le futur taux Eonia, devraient être beaucoup moins volatils que l’actuel Eonia», note Luca Cazzulani.

Pour rappel, les régulateurs sur les taux sans risque en zone euro ont lancé une consultation jusqu’au 12 juin sur le passage des taux Eonia vers les taux €STR afin d'assurer une transition en douceur des contrats, en amendant les anciens contrats et en adaptant les nouveaux.

Sur le même sujet

A lire aussi